Quelle voiture hybride choisir ?

L’augmentation du nombre de véhicules en circulation dans le monde contribue à dégrader l’environnement et à accentuer le réchauffement climatique. Toutefois, pour des raisons économiques et à cause de la demande de la population, il est difficile, voire impossible de réduire leur nombre. La solution avancée est donc la production d’une nouvelle série de véhicules qui roulent à l’électricité. Là encore, les constructeurs peinent à commercialiser les modèles à cause de nombreuses contraintes, bornes de recharge, stockage d’énergie et autonomie. De ce fait, la transition doit se faire peu à peu. La voiture hybride, est le meilleur compromis entre les deux types de motorisation et elle connaît un vrai succès auprès des consommateurs.

Qu’est-ce que la voiture hybride ?

La voiture hybride est une conception de véhicule qui utilise deux types de motorisation. D’un côté, elle est équipée d’un moteur thermique essence ou diesel qui fonctionne comme tout autre moteur issu de la même conception.

D’un autre côté, ce type de véhicule possède plusieurs moteurs électriques installés sur le train avant ou arrière de la voiture et alimentés par une batterie.

Il existe également d’autres modèles, moins connus de la voiture hybride qui combine cette fois le moteur thermique à un générateur chimique à pile et à combustible.

Les différents types de conceptions hybrides

Si le terme hybride désigne en général la combinaison d’un moteur thermique avec un autre modèle, le concept se décline en de nombreux modes de fonctionnements et caractéristiques.

Le fonctionnement dit hybride parallèle

Cette configuration est la plus répandue et la plus commune de tous les hybrides. On la retrouve habituellement sur certains modèles comme la Honda, BMW, PSA ou encore Audi et Mercedes.

Les voitures hybrides sont équipées de deux moteurs : l’un thermique et l’autre électrique. Au moment du démarrage, à basse vitesse, c’est le moteur électrique qui est sollicité. Le mouvement est rendu possible grâce à un système de transmission spécifique, le TVC ou Transmission Variable Continue. Celui-ci permet d’adapter le régime du moteur pour obtenir le meilleur rendement.

L’hybride série

Dans le cas d’un moteur hybride série, le moteur thermique n’est pas directement relié aux roues et ne participe donc pas à la propulsion du véhicule. Au contraire, il sert à recharger les batteries du moteur électrique qui font, à leurs tours, avancer le véhicule.

Le moteur hybride rechargeable

Ce n’est pas une technologie différente. Son fonctionnement reste le même qu’un modèle hybride parallèle ou série. Cependant, contrairement à ces modèles, l’hybride rechargeable est doté d’une batterie de grande capacité de stockage, ce qui lui permet de se recharger sur les bornes de recharge. De ce fait, la voiture peut parcourir entre 20 et 60 km en roulant entièrement à l’électricité.

Les avantages des voitures hybrides

Les véhicules hybrides sont très avantageux comparés aux voitures entièrement électriques et aux autres alimentées uniquement par un moteur thermique. Grâce à cette motorisation, ce type de véhicule bénéficie d’une autonomie considérable. En effet, une voiture hybride peut parcourir jusqu’à 1 000 km en condition réelle, avant de devoir se ravitailler. Son homologue, entièrement électrique ne peut parcourir que600 km, ce qui est insuffisant, même si des progrès y ont été apportés.

Comparés aux moteurs thermiques, les véhicules hybrides proposent des avantages, notamment écologiques. En effet, avec une partie du moteur fonctionnant à l’électricité, cela permet de réduire considérablement la consommation de carburant et l’émission de CO2.

Les inconvénients des voitures hybrides

Les modèles hybrides bien qu’étant prometteurs n’en sont qu’à leur phase de promotion et de conception. De ce fait, comparé aux modèles classiques, aux moteurs thermiques, et même ceux roulant entièrement à l’électricité, ils restent chers.

Par ailleurs, à cause de la double motorisation, les voitures hybrides sont plus lourdes. Cette différence de poids se fait surtout ressentir lors de la conduite, notamment au niveau de l’accélération et de la négociation de virages.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*