Voiture sans permis : une tendance qui se démocratise de plus en plus

Aujourd’hui, plus de 200 000 voitures sans permis sont recensées dans l’Hexagone. Il s’agit de véhicules optimisés pour une conduite en ville et comme son nom l’indique, la voiture sans permis peut être conduite par une personne n’ayant pas de permis, plus précisément le permis B. Qu’est-ce qui explique l’engouement des conducteurs pour ce type de voiture ? Éléments de réponse.

Qu’est-ce qui caractérise une voiture sans permis ?

La voiture sans permis, également appelée voiturette, est un quadricycle léger doté d’un moteur de la catégorie L6e et avec une puissance maximale de 4 Kw puis d’une vitesse égale ou supérieure de 6km/h, n’excédant pas les 45km/h. Elle est équipée d’une boîte automatique, c’est-à-dire qu’elle n’a pas de levier de vitesse. La voiturette est donc constituée seulement de deux pédales, l’une qui sert à accélérer et l’autre à freiner. Par ailleurs, elle pèse moins de 350 kg à vide, mesure moins de 3 mètres et ne comporte que 2 places maximum. Elle peut être conduite dès l’âge de 16 ans, à condition d’être en possession d’un permis AM avec option quadricycle léger. Les personnes âgées de plus de 18 ans peuvent également la conduire sans permis et sans examen préalable. Il est important de noter que le quadricycle lourd est à différencier de la voiture sans permis. Il s’agit d’une voiture 4 places et dont la conduite nécessite au moins un permis B1.

Quels intérêts d’acheter une voiture sans permis ?

La possibilité pour les jeunes de prendre le volant est l’un des atouts indéniables de la voiture sans permis. Effectivement, elle est assimilable aux appareils légers à deux roues comme les scooters, ce qui en modifie les conditions d’accessibilité et de conduite. Les personnes âgées et les conducteurs ayant perdu leur permis B y trouvent aussi leurs avantages. Par ailleurs, la voiture sans permis est appréciée pour sa faible consommation. En effet, elle est très économique en ne consommant que 3 litres aux 100 km. De plus, on retrouve actuellement sur le marché de nombreux modèles électriques qui sont énergiquement propres et donc écologiques. En outre, la voiture sans permis est conforme au mode de vie citadin avec ses petites dimensions alors qu’elle est doublée d’un grand coffre.

Acheter une voiture sans permis : à quel prix ?

Même s’il s’agit d’un modèle de voiture bridée à 50 cm³, c’est-à-dire avec une vitesse limitée (45km/h), et qu’elle ne comporte que de 2 places, la voiture sans permis n’en coûte pas moins cher. Vous retrouverez de nombreux modèles proposés aux environs de 10 000 euros chez de nombreux concessionnaires comme Tof Meca . Leur prix peut aussi dépendre des options de personnalisation et la complexité du modèle choisi. De plus, les voitures sans permis sont solides et dotées d’un équipement plus performant comme le cache bagage amovible et repliable, le radar de recul, etc. Enfin, leur prix peut aussi varier en fonction de l’énergie qu’elles consomment : électricité, essence ou diesel.

Quelle voiture sans permis choisir ?

L’Aixam est l’un des spécialistes dans la construction de voiture sans permis en France. Vous pouvez choisir entre de nombreux modèles comme le Minauto, une entrée de gamme, ou encore Sensation pour les amateurs de modèles design. Casalini est aussi une marque de voiture italienne sans permis très connue. Vous retrouverez chez un concessionnaire de voiture sans permis Casalini de nombreux modèles comme le coupé M20 ou encore le Kerry+. Par ailleurs, le constructeur Renault propose également de nombreux modèles de quadricycle léger comme le Twizy 45, une voiture sans permis électrique. Le fabricant chinois Jiayuan propose aussi des voiturettes électriques comme les modèles City Fun et City Van.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*