Les différentes étapes de la restauration d’une voiture de collection

restauration complète

Pour restaurer une voiture ancienne, il est nécessaire de bien se préparer. Que ce soit le choix des accessoires ou des équipements, tout doit se faire minutieusement. Dans cet article, vous bénéficierez de quelques conseils quant aux étapes à suivre et la manière la plus simple pour redonner une seconde vie à votre véhicule vintage.

Étape 1 : la préparation

Il s’agit de la partie la plus importante, car c’est grâce à elle que vous pourrez avoir une idée précise sur les étapes par lesquelles vous devrez passer. Vous devez considérer de nombreux points :

l’objectif

Commencez par définir avec précision le but de la restauration. Demandez-vous si vous souhaitez réaliser une rénovation complète ou simplement un petit travail de carrosserie. Cependant, n’oubliez pas que plus vous prévoyez de nombreux travaux, plus votre budget devra être important.

le budget

Calculez combien vous pouvez dépenser pour l’ensemble de votre projet. N’oubliez pas de prévoir une marge d’erreur pour toute circonstance imprévue.

Étape 2 : contactez un professionnel

Que vous décidiez de faire une restauration complète ou partielle, il est toujours judicieux de contacter un expert. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez bénéficier de conseils appropriés. Par ailleurs, les professionnels disposent des outils et de l’expérience pour réaliser les travaux rapidement. Vous pouvez, par exemple, vous rendre au sein du garage CARRIO qui se trouve dans le Sud-Ouest. Depuis plus de 25 ans, il se charge de l’entretien, la réparation, la révision et la restauration des véhicules anciens de toutes les marques.

 

Étape 3 : le démontage de la voiture

Commencez par enlever le tableau de bord et dégager la boîte de vitesse du moteur. Ensuite, vous pourrez retirer les éléments extérieurs comme les pare-chocs, le capot, et le couvercle du coffre. Enlevez les portes, en vous assurant de tracer les bords des charnières pour pouvoir les remonter plus facilement le moment venue. Retirez les suspensions avant et arrière ainsi que la crémaillère de direction, les freins, etc. Assurez-vous de noter l’emplacement des pièces qui doivent être remplacées et réparées. Ensuite, vous devez enlever les parties rouillées et les remplacer par de l’acier fraîchement soudé. Vous pouvez également choisir de les bricoler, mais cela peut prendre du temps. Avant de songer à enlever le moteur, il est nécessaire de vidanger la voiture.

Étape 4 : la restauration proprement dite

Rénover la peinture

Pour commencer, retirez les particules de poussière et la peinture restante avec du papier de verre humide. Ensuite, repeignez et polissez la carrosserie.

Remise à niveau du moteur

En fonction de la dégradation du moteur, vous pouvez décider de le restaurer ou d’acheter un nouveau. Vous pourrez aussi être amené à retirer et à remplacer toutes les pièces auxiliaires comme l’alternateur et le radiateur.

Remontez le véhicule

Une fois que la carrosserie est repeinte et que le moteur fonctionne, remettez tout en place. Commencez par réinstaller le système de freinage, avant de passer au système de carburant et des suspensions avant et arrière. Ensuite, installez les câbles, le moteur et le système de refroidissement. N’oubliez pas de tester les instruments du tableau de bord avec un voltmètre avant de vous mettre en route. Rattachez les portes et le couvercle du coffre sur les charnières. Enfin, aménagez les garnitures intérieures, y compris la moquette, la garniture de pavillon, les sièges et les éléments décoratifs.

Étape 5 : faite un essai routier

Une fois que vous avez restauré votre véhicule, n’oubliez pas de l’essayer. Pour commencer, ne faites des rondes que sur un tout petit trajet. Ainsi, il sera plus facile de résoudre les problèmes si vous en subissez en cours de route.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*