Focus sur les voitures sans permis

Autrement appelées quadricycles légers, les voitures sans permis sont idéales pour toutes personnes n’ayant pas de permis de conduire. Elles sont devenues très populaires ces derniers temps, grâce aux nombreux avantages qu’elles nous offrent. Parmi ces avantages, on peut citer leur accessibilité et leur rapidité. Voici donc un article qui pourra vous aider à mieux comprendre le sujet.

Que dit la loi ?

Le règlement européen 168/2013/UE régit la fabrication et l’homologation des voitures sans permis.

L’homologation

Les voitures sans permis sont assimilées aux cyclomoteurs et peuvent être conduites avec ou sans permis. Ces voitures sont également connues sous le nom de voiturettes ou quadri-mobiles légers.

En outre, les VSP appartiennent à la catégorie des voitures L6eBP, ne pouvant pas dépasser une vitesse de 45 km/h.

Les conditions de conduite

La conduite des voitures sans permis est soumise à des conditions. En effet, il faut obtenir un Brevet de Sécurité Routière (BSR) ou un permis afin de pouvoir conduire ces véhicules. Actuellement, le BSR est devenu le permis AM. Il est constitué de deux options, à savoir l’option quadricycle-léger et l’option cyclomoteur. La première option donne accès à la conduite des quadri-mobiles légers.

Ainsi, toute personne née en 1987 a le droit de conduire un quadricycle léger en l’absence d’un BSR ou d’un permis. Par contre, les personnes nées à partir du 1er janvier 1988 doivent posséder un BSR délivré avant le 19 janvier 2013 ou un permis AM à partir du 1er janvier 2013 pour le faire. En outre, les personnes possédant un permis de conduire valide voiture ou moto peuvent conduire ces voiturettes.

L’obtention du BSR ou du permis AM se fait en deux parties : la partie théorique et la partie pratique.

La première partie requiert l’acquisition de l’une des attestations citées ci-après :

  • ASSR 1 ou Attestation Scolaire de Sécurité Routière 1er niveau : obtenue en classe de 5ème
  • ASSR 2 ou Attestation Scolaire de Sécurité Routière 2e niveau : acquise en classe de 3ème
  • ASR ou Attestation de Sécurité Routière : reçue dans les centres de formation spécialisés pour les adultes

La deuxième partie s’agit d’une formation en auto-école qui dure 8 heures. Cette formation ne nécessite pas d’examen. Cette pratique est réalisée sur un quadricycle léger ou un cyclomoteur et s’effectue en 2 temps. Pendant cette formation, cinq séquences sont à étudier.

La première séquence dure 30 minutes. Il s’agit des règles générales à respecter lors de la conduite.

La deuxième séquence, quant à elle, consiste en une formation à la conduite dite hors circulation. Elle dure 1 heure minimum. Aussi, elle permet de connaître les différents organes du véhicule, les équipements nécessaires avec leurs rôles respectifs, etc.

La troisième séquence consiste à étudier le Code de la route. Cette formation permet d’approfondir les règles de circulation, la signalisation… Sa durée est de 30 minutes.

La quatrième séquence est la formation pratique proprement dite. En effet, on utilise le véhicule afin d’appliquer ce que l’on vient d’étudier. Cette formation dure 3 heures minimum.

La dernière séquence, quant à elle, s’agit d’une sensibilisation à la sécurité routière et aux risques. Cette séquence est très indispensable, car elle nous instruit sur les bons comportements à adopter lors de la conduite…

Qu’en est-il du prix ?

Le prix des voitures sans permis varie en fonction de leur modèle. Mais en général, leur prix est compris entre 10 000 euros et 20 000 euros.

Où acheter une voiture sans permis ?

Nombreux sont les concessionnaires de voitures sans permis dont TOF MECA. Situé à Illiers-Combray, près de Chartes et de Dreux, le garage est reconnu dans la distribution de voiturettes de marque CASALINI. Aussi, il vous propose des services et des produits de qualité.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*